Des pneus d’un côté, une bétonnière de l’autre, du grillage, des tronçonneuses, des visqueuses… Tout s’achète via internet. Et pour ne pas perdre des clients, de grandes enseignes proposent de créer des comptes et de récupérer ainsi facilement le matériel dont vous avez besoin. Cette facilité a été détournée par au moins deux individus chez qui les gendarmes de la brigade des recherches de la compagnie de Muret ont réalisé une descente…

Lire la suite : Le Fauga. Achats sur internet : 40 000 € de préjudice

(Vu 0 fois)