Emmanuel Macron : « Il est normal que certaines catégories de gens qui s'étaient habituées à ce qu'on ne bouge jamais les choses ne soient pas forcément d'accord. »Avant son départ de Saint-Dié-des-Vosges, ce jeudi, Emmanuel Macron a réaffirmé son inflexibilité malgré la fronde sociale. Cette journée a été marquée par des manifestations aux quatre coins du pays. Parmi les têtes de file du mouvement, le président du groupe La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon et le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez ont chacun tapé du poing sur la table.

Lire la suite : Emmanuel Macron : « Il est normal que certaines catégories de gens qui s'étaient habituées à ce qu'on ne bouge jamais les choses ne soient pas forcément d'accord. »

(Vu 0 fois)