Les nerfs à vif, un individu de 42 ans accusé d’outrage, de menace de mort et rébellion envers quatre policiers, a eu beaucoup de mal à se défendre devant le tribunal correctionnel, hier après-midi. «Ils m’ont traité de sale bougnoule», crie le prévenu devant la cour. Ce dernier a croisé la route de policiers de la BAC vendredi dernier. Alcoolisé, il s’en était pris au personnel soignant de l’hôpital de Rangueil, alors qu’il était admis aux…

Lire la suite : Toulouse. Ivre, il sème la pagaille aux urgences

(Vu 0 fois)