Le ministre de l’Intérieur a affirmé, hier, que 20 expulsions d’étrangers radicalisés en situation régulière ont «déjà» eu lieu en 2017. «Un chiffre jamais atteint auparavant» a ajouté Gérard Collomb, sans donner plus de détails notamment sur la nationalité des expulsés. Le ministre juge en outre qu’incarcérer les 26 000 fichés S était «impossible» et que les attaques à Trèbes et Carcassonne étaient «difficilement prévisibles».

Lire la suite : Radicalisation: Vingt étrangers expulsés de France en 2017

(Vu 1 fois)