L’éditorialiste de BFMTV Christophe Barbier a estimé ce vendredi que les violences observées à la fac de Montpellier « peuvent jouer un rôle de catalyseur » dans les luttes étudiantes, alors que de plus en plus de facultés sont bloquées ou fermées. « On se rappelle de Mai 68, ça commence aussi comme ça, avec Nanterre fermé, avec un conseil de discipline convoqué pour un certain Daniel Cohn-Bendit », a-t-il rappelé.

Lire la suite : EDITO – Les violences à la fac de Montpellier "peuvent jouer un rôle de catalyseur"

(Vu 2 fois)