22 ans après les faits, le mystère semble s’épaissir dans l’affaire de l’assassinat des moines de Tibhirine en Algérie. Le 27 mars 1996, sept moines sont enlevés, un acte revendiqué par le Groupe armé islamique (GIA) qui menace de les égorger. Le 23 mai le GIA revendique l’assassinat des religieux deux jours plus tôt. Le 30 mai, sept têtes, sans corps, sont retrouvées sur une route. Ils sont enterrés le 31 mai au monastère de Tibhirine….

Lire la suite : Moines de Tibhirine : la version officielle remise en cause

(Vu 4 fois)