Créée il y a deux ans, la strat-up « Les Cuistots migrateurs » a fait le pari d’embaucher des chefs réfugiés, titulaires d’un permis de travail. L’intégration passe pour eux par la cuisine et l’échange, en faisant partager leurs spécialités locales.

Lire la suite : Cette start-up met des réfugiés derrière les fourneaux

(Vu 3 fois)