Comme une chambre d’enfant. Avec ses murs pastel et blanc, un petit canapé où attendent peluche ou poupée, et une baie virée qui donne sur un petit jardin. Au milieu une petite table ronde n’attend que des enfants pour «vivre» ses premiers dessins. Et soigneusement rangés, des poupons. Pour jouer ? Pour montrer surtout. En effet cette pièce particulière, on la découvre au détour d’un couloir à l’Hôtel de police de Toulouse. La salle «Mélanie»,…

Lire la suite : Toulouse. Police : «Mélanie», une salle pour mieux recueillir les douleurs des enfants

(Vu 2 fois)