Un habitant de Saint-Lys a failli passer son réveillon dans une cellule de la maison d’arrêt de Seysses. En effet, le parquet a requis son placement sous mandat de dépôt hier à l’issue de 48 heures de garde à vue à la gendarmerie de Saint-Lys mais le juge des libertés et de la détention l’a laissé libre. Seule obligation : se présenter mardi devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Les gendarmes de la brigade des recherches de la…

Lire la suite : Saint-Lys. Le «collectionneur» d'armes surpris par les douaniers et les gendarmes

(Vu 2 fois)