Ras-le-bol et tristesse. Voilà ce qui au final ressort de deux ans passés à exercer un métier pourtant issu d’une vraie passion. Aujourd’hui pourtant, Claire-Lise Faggion, éleveuse à Bouloc, aurait bien envie de tout claquer. Et notamment la porte de sa ferme où l’année se termine, une fois de plus, sur une note très sombre. Pour la quatrième fois en douze mois, et à deux jours de Noël, plusieurs brebis ont été attaquées par des chiens. L’une…

Lire la suite : Bouloc. Le coup de gueule d'une éleveuse après les attaques meurtrières de son troupeau par des chiens

(Vu 2 fois)