En novembre 2016, Marine Le Pen s’offre 300 m2 rue Saint-Honoré à Paris, celle de l’Élysée. Un QG qu’elle baptise «L’Escale»; un nom qui en dit long sur ses ambitions présidentielles. Elle se qualifie pour le 1er tour et croit en ses chances à la victoire finale, jusqu’à ce débat de l’entre-deux-tours où tout va basculer, où le masque va tomber.

Lire la suite : 2017, année de déception pour le FN

(Vu 4 fois)