Vie privée : un magistrat américain déconseille aux Européens d’utiliser Google et Facebook s’ils veulent protéger la confidentialité de leurs données. Petit guide pour trouver les alternatives qu’il vous fautA l'occasion des fêtes, Atlantico republie les articles marquants de l'année qui s'achève. En 2017, la rédaction vous a expliqué qu'il est possible de communiquer, envoyer des photos, partager des documents et travailler sans que vos données ne soient récupérées par la NSA via Facebook ou Google. Ces services sont possibles grâce à l'association Framasoft.

Lire la suite : Vie privée : un magistrat américain déconseille aux Européens d’utiliser Google et Facebook s’ils veulent protéger la confidentialité de leurs données. Petit guide pour trouver les alternatives qu’il vous faut

(Vu 3 fois)