Il y a à peine une semaine, Kévin (1) était condamné à effectuer un stage de citoyenneté après un outrage et une rébellion. C’était la première mention à son casier judiciaire. «Apparemment, ça ne lui a fait ni chaud ni froid. Il est même monté en puissance», tranche Maëliss Vilamot, la substitut du procureur. Le jeune apprenti boucher comparaissait en effet hier pour une série de faits, commis mardi et mercredi. Les événements les plus graves…

Lire la suite : Saverdun. L'apprenti boucher menace l'agent SNCF avec un pistolet

(Vu 7 fois)