Le lien entre ces vrais jumeaux est fusionnel, au sens propre: Franck, brûlé sur la quasi-totalité du corps (95%) et condamné à mourir, a été sauvé grâce à la greffe de peau provenant de son frère, une première selon les médecins qui l’ont soigné. «J’avais une fresque tatouée sur le bras: la seule chose qui est restée, c’est le mot life. La vie, quoi», raconte à l’AFP cet homme de 33 ans.

Lire la suite : Grand brûlé, il survit grâce à une greffe de peau de son jumeau (vidéos)

(Vu 9 fois)