Le président s’est rendu à la Cour européenne des droits de l’Homme à Strasbourg pour défendre le projet de loi anti-terroriste qui s’applique avec la fin à l’état d’urgence le 1er novembre. Il en a profité pour effectuer une petite déambulation dans les rues de la ville et pour pousser la chansonnette à l’opéra.

Lire la suite : Macron pousse la chansonnette à l'opéra de Strasbourg

(Vu 3 fois)