Le maire de Gray (Haute-Saône), où a été découvert lundi un corps brûlé, non encore identifié, deux jours après la disparition d’une joggeuse de 29 ans, a demandé mardi à ses concitoyens d’être «vigilants» mais de ne pas «céder à la psychose».

Lire la suite : Découverte d’un corps brûlé: «Il y a un criminel en cavale, ne cédons pas à la psychose», dit le maire de Gray

(Vu 4 fois)