La jeune femme qui avait décapité un diable en avril dernier est jugée ce vendredi matin devant le tribunal correctionnel de Carcassonne. Après un renvoi le 8 septembre dernier, elle comparaît pour  » dégradation ou détérioriation d’un édifice affecté au culte ». Après avoir déposé plainte, la commune de Rennes-le-Chateau, dans l’Aude, s’est constituée partie civile.  Les faits remontent au 23 avril dernier, jour du premier tour de l’élection…

Lire la suite : La jeune femme qui avait décapité une statue jugée ce vendredi

(Vu 3 fois)