«Je suis excédé de voir tous les jours dans la presse tous les détails de l’enquête, y compris ceux que le parquet ne connaît pas, des choses qui n’ont pas à être connues», a déclaré Jean-Yves Coquillat, le procureur de la République de Grenoble. Le magistrat a donc décidé d’ouvrir en fin de semaine dernière, une enquête préliminaire pour violation du secret de l’enquête et de l’instruction, confiée à la Direction centrale de la police…

Lire la suite : Affaire Maëlys : la mère du suspect met aussi en cause les gendarmes

(Vu 2 fois)