Le procureur-général près la Cour de cassation a estimé mercredi qu’il n’y avait pas de raison de casser la décision du tribunal d’application des peines (TAP) de renvoyer Muhammed Aytekin en prison. L’homme, condamné pour la mort de Merel De Prins à Vilvorde, avait pu bénéficier d’une libération conditionnelle pour raisons médicales avant que le TAP ne décide en septembre dernier de le renvoyer en prison, son état s’étant amélioré.

Lire la suite : Muhammed Aytekin, responsable de la mort de la petite Merel De Prins, devrait retourner en prison, selon le parquet

(Vu 2 fois)