Les faits ont eu lieu le mercredi 11 octobre. Une jeune policière accuse un de ses supérieurs de lui avoir mis la main aux fesses dans les escaliers. L’intéressé nie, mais en interne, la colère gronde chez plusieurs policiers qui dénoncent l’attitude irrespectueuse de ce supérieur vis-à-vis de ses collègues féminines.

Lire la suite : Une policière de Jemeppe-sur-Sambre accuse un commissaire de lui avoir mis la main aux fesses: il nie!

(Vu 3 fois)