Qui pour incarner Ma République en marche ? En novembre, le parti désignera son chef. Il aura le titre de « délégué général du mouvement ». Mais pour l’instant, les candidats ne se bousculent pas. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, l’un des grands favoris, ne semble pas très enthousiaste à l’idée d’occuper le poste non rémunéré et peu audible face à un président à l’initiative. Julien Denormandie, actuel Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, est également pressenti et a déjà annoncé ne pas être intéressé. D’autres noms issus du gouvernement circulent, comme ceux de Benjamin Griveaux ou de Gérald Darmanin.

Lire la suite : Pourquoi personne ne se bouscule pour prendre la tête de LREM

(Vu 2 fois)