Richard Ferrand, le président du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale, doit être fixé sur son sort ce vendredi après-midi. Lorsqu’il était ministre de la Cohésion des territoires d’Emmanuel Macron, il avait été mis en cause le 24 mai 2017 par Le Canard Enchaîné et le parquet de Brest avait ouvert début juin une enquête préliminaire. Selon l’hebdomadaire, les Mutuelles de Bretagne, dont Richard Ferrand était le directeur général, avaient souhaité en 2011 louer des locaux commerciaux à Brest pour ouvrir un centre de soins et avaient choisi l’offre d’une société immobilière appartenant à la compagne de Richard Ferrand, parmi trois propositions.

Lire la suite : Ce qui est reproché à Richard Ferrand dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne

(Vu 1 fois)