L’avocat général a réclamé jeudi respectivement la perpétuité et 30 ans de réclusion à l’encontre de la mère et du beau-père d’Angèle, accusés devant les assises de la Vendée d’avoir torturé la fillette de quatre ans retrouvée morte en 2014.

Lire la suite : Tortures sur la petite Angèle (4 ans): «Ils l’ont frappée quand elle réclamait, muselée quand elle gémissait, battue quand elle volait de la nourriture»

(Vu 2 fois)