En janvier 2017, c’est par une plainte simple adressée au procureur de la République de Carcassonne qu’un avocat parisien portait à la connaissance de la justice des faits supposés de corruption passive et de tentative de corruption passive par une personne investie d’un mandat électif (*), reprochés à Yamina Mamou, conseillère municipale déléguée aux quartiers prioritaires. Accès aux logements contre adhésions à l’UDI ? Démarche sans suite…

Lire la suite : Carcassonne. 5 plaintes pour corruption passive contre l'élue Y. Mamou

(Vu 2 fois)