L’année dernière a été la plus meurtrière jamais enregistrée en Afghanistan pour les civils, selon la mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan. Pourtant, le nombre d’Afghans renvoyés dans leur pays par des Etats européens a presque triplé entre 2015 et 2016, dénonce Amnesty International dans un rapport publié jeudi. L’an dernier, la Belgique a opéré 41 retours forcés et 160 retours volontaires.

Lire la suite : Les pays européens, dont la Belgique, ont renvoyé chez eux 10.000 Afghans, malgré les conflits, dénonce Amnesty

(Vu 2 fois)