Pour épater la galerie, certains vacanciers n’hésitent pas à rapporter des marchandises illégales de leurs vacances à l’autre bout du monde. Singe séché à consommer, pied d’éléphant utilisé comme lampe, ou encore pièces de monnaie datant de l’époque romaine et «récupérées» sur des sites historiques ; les douaniers de l’aéroport de Toulouse, à l’instar de leurs homologues du monde entier, sont habitués à contrôler et saisir toutes sortes…

Lire la suite : Toulouse. Toulouse : des serpents et scorpions « décoratifs » interceptés par les douaniers

(Vu 1 fois)