Terrasser ses cauchemars, mode d’emploi (et voilà pourquoi il s’agit de bien plus que de lutter contre un inconfort)Le Centre national pour le SSPT estime 10 femmes sur 100 et quatre hommes sur 100 développeront le syndrome de stress post-traumatique à un certain moment de leur vie et peuvent subir des cauchemars. Jusque-là le SSPT était traité avec des médicaments (anxiolytiques, hypnotiques) ou avec la méthode dite de "l'exposition" (qui confronte le patient au traumatisme à l'origine des cauchemars) avec une efficacité plutôt modérée. Intervient alors la thérapie par répétition d'imagerie mentale visuelle ou IMV inconnue en France jusqu'en 2014 et dont l'efficacité a été mainte foi prouvé outre Atlantique.

Lire la suite : Terrasser ses cauchemars, mode d’emploi (et voilà pourquoi il s’agit de bien plus que de lutter contre un inconfort)

(Vu 2 fois)