La ministre du Travail Muriel Pénicaud aurait touché un million d’euros de stock-options, alors qu’elle était DRH de Danone en 2013, après un plan social d’au moins 200 départs volontaires. Les sénateurs communistes ont brandi dans l’hémicycle la une du journal l’Humanité, à l’origine de ces révélations.

Lire la suite : Face à Muriel Pénicaud, des sénateurs brandissent la une du journal l'Humanité

(Vu 3 fois)