L’amende d’un million d’euros infligée à Pierre Ferracci ne satisfait nullement les défenseurs du littoral corse. L’homme d’affaires défend de son côté la légalité du permis de construire initial.

Lire la suite : Corse: le propriétaire de deux villas contestées se défend de tout favoritisme

(Vu 0 fois)