Jean-Jacques Bridey, président de la commission de la Défense à l’Assemblée nationale, est revenu ce vendredi sur la polémique après l’annonce d’une économie nécessaire de 850.000 millions pour l’Armée. Le député à la République en Marche a précisé qu’il n’était pas « en opposition avec les choix du président » mais qu’il regrettait « la baisse des crédits budgétaires » alors que l’armée est engagée sur des terrains d’opération extérieurs. Le conseiller d’Emmanuel Macron pendant la présidentielle a assuré qu’il n’y avait pas « malaise » entre le chef d’état-major des armées, le général Pierre de Villiers et la ministre des Armées Florence Parly après leur l’audition devant la commission de la Défense nationale.

Lire la suite : Budget de la Défense: "Il n'y a pas de malaise", assure Jean-Jacques Bridey

(Vu 1 fois)