Entre 2009 et 2016, la présidente du Front National aurait pioché dans les fonds qui lui étaient alloués en tant que député européenne, pour payer des salaires à sa cheffe de cabinet Catherine Griset et à son garde du corps Thierry Légier. Vendredi, Marine Le Pen a été mise en examen pour abus de confiance. Son avocat a réagi au micro de BFMTV.

Lire la suite : L'avocat de Marine Le Pen réfute l'existence de tout travail fictif

(Vu 2 fois)