L’éditorialiste de BFMTV Christophe Barbier a considéré qu’Emmanuel Macron faisait une erreur en annulant la traditionnelle interview du 14 juillet. « C’est très bien de parler au congrès, d’aller à Nice pour commémorer les victimes. Mais c’était bien aussi d’avoir ce rendez-vous républicain », a-t-il déclaré. « Si Macron ne veut pas faire le classique face à face, il peut renouveler cette forme. Il faut le revitaliser, mais pas le supprimer », a-t-il ajouté. Il a notamment proposé que le président pourrait « rencontrer des Français en difficulté ».

Lire la suite : EDITO – "Si Macron ne veut pas faire le classique face-à-face, il peut renouveler la forme"

(Vu 1 fois)