Après la déferlante du « ransonware » Wanna Cry le 19 mai 2017, la deuxième vague mondiale d’un programme malveillant similaire a frappé les systèmes informatiques de grands groupes français mardi après-midi. La Verrerie ouvrière d’Albi (VOA) fait partie des victimes collatérales. Et pour cause,  la VOA est membre du groupe Verallia, qui a conservé des passerelles informatiques avec son ancien propriétaire, le groupe Saint-Gobain — la plus…

Lire la suite : Saint-Juéry. La verrerie d'Albi touchée par la nouvelle cyberattaque mondiale

(Vu 13 fois)