Cinq mois après sa brutale arrestation à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Théo vit toujours avec une poche pour faire ses besoins. Il n’est pour l’heure pas en capacité de dire s’il pourra la quitter un jour. Il s’est confié à BFMTV sur les souffrances qu’il vit depuis le viol présumé du 2 février. « J’ai subi une torture » « Si je vous dis que ça va, ce serait vous mentir » confie-t-il. Devant la caméra, le jeune homme a également…

Lire la suite : Affaire Théo : «encore aujourd’hui, les policiers se moquent et me provoquent»

(Vu 3 fois)