«Il a des trous de mémoire sur les faits, mais je peux vous garantir que les personnes qui ont croisé sa route n’oublieront jamais cette rencontre» explique Me Racoupeau devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Vendredi après-midi, un homme de 33 ans comparaissait pour avoir «semé la terreur» avenue de Muret à Toulouse, mercredi soir. «Alors que vous marchiez dans la rue, deux personnes sont venues vous voir car vous apparaissiez être…

Lire la suite : Toulouse. Il sème la terreur à la fête de la musique

(Vu 9 fois)