Manolito Sanjurjo, 42 ans, qui avait lourdement blessé un Moissagais en lui brisant sur le visage et le crâne une bouteille, aura brillé par son absence. Extrait de sa cellule, la victime conserve encore les stigmates de cette agression remontant au 6 mai 2016 : une plaie de 12 cm le long de la gorge et une oreille déchiquetée. «Dommage que le prévenu qui est actuellement sous le coup d’une mesure de sursis avec mise à l’épreuve, n’a pas…

Lire la suite : Moissac. Il lui fracasse une bouteille sur le crâne

(Vu 10 fois)