Edouard Philippe, invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, a affirmé que ‘si on retire une autorisation à quelqu’un qui fait l’objet d’une surveillance ou qui est suivi, il va assez vite comprendre pourquoi on lui retire ». Le Premier ministre a ajouté qu’il ne donnera pas suite à la demande des présidents d’associations de tirs d’avoir accès aux noms des fichés S, estimant que tout le monde ne devait pas avoir accès à ces fichiers.

Lire la suite : "Si on retire une autorisation" à un fiché S, "il va comprendre pourquoi", juge Edouard Philippe

(Vu 2 fois)