Après le renouvellement massif des députés, à l’issue du second tour des législatives dimanche dernier, près de 1400 attachés parlementaires pourraient perdre leur emploi à l’Assemblée nationale. « Dès le premier mois d’indemnités chômage, on touche 57% de notre salaire, donc c’est quand même une chute de revenu, ça nous oblige à trouver des solutions », explique Mathias Perez, assistant parlementaire depuis 2 ans et demi aux côtés de deux députés socialistes. Dès le 27 juin, démarrage officiel de la nouvelle législature, les collaborateurs n’auront plus de badge pour accéder à l’Assemblée.

Lire la suite : Renouvellement à l’Assemblée nationale: près de 1400 attachés parlementaires pourraient perdre leur travail

(Vu 0 fois)