Le corps de Stijn Saelens aurait dû brûler dans un crématorium aux Pays-Bas, a dévoilé l’accusé Evert de Clercq dans une conversation enregistrée avec un co-détenu, écrit lundi Het Laatste Nieuws. Le quotidien flamand se base sur une lettre qu’il s’est procurée. «Son corps devait disparaître pour 375 euros dans un crématorium aux Pays-Bas. De la voiture, directement dans le four. Parti.» Evert de Clercq aurait joué un rôle dans le recrutement de l’exécutant présumé, aujourd’hui décédé, du châtelain de Wingene, Stijn Saelens, abattu le 31 janvier 2012 dans son château.

Lire la suite : Assassinat du châtelain de Wingene: Stijn Saelens aurait dû disparaître dans un crématorium pour 375 euros

(Vu 3 fois)