L’alliance entre Les Républicains et l’UDI obtiendrait entre 125 et 133 sièges à l’Assemblée nationale. La République En Marche, le parti d’Emmanuel Macron, et son allié le MoDem, s’adjugeraient quant à eux de 355 à 365 sièges. « Ce n’est pas une défaite, c’est la fin d’une époque », a commenté, ce dimanche sur BFMTV, Valérie Pécresse.

Lire la suite : Législatives: "C'est pas une défaite, c'est la fin d'une époque", lance Pécresse (LR)

(Vu 3 fois)