Qu’ils semblent dérisoires, aujourd’hui l’échec de Madrid lors du solo vertigineux de 2015 et la longue traversée du désert qui a suivi. Qu’elle semble cruelle la loi de la corrida qui vient de faucher le basque de Biscaye à 36 ans, dans les arènes d’Aire-sur-Adour. Ivan Fandiño torero sévère et classique dont la carrière a culminé lors de la temporada 2012 aurait pu ne jamais croiser ce Baltasar Iban tiré au sort pour Juan del Alamo. Il a…

Lire la suite : La mort attendait Fandiño à Aire-sur-Adour

(Vu 3 fois)