La République en Marche, le parti d’Emmanuel Macron, et son allié le MoDem, obtiennent la majorité absolue à l’Assemblée nationale avec 355 à 425 sièges. « C’est la fin d’un monde pour la gauche qui va apprendre, peut-être, à faire son autocritique », a commenté Juliette Méadel. L’ancienne secrétaire d’État a également rappelé que « les résultats du premier tour étaient éloquents ».

Lire la suite : En Marche majoritaire à l'Assemblée: "C'est la fin d'un monde", dit Méadel

(Vu 2 fois)