Victime d’un accident en avril 2010 à Bruguières, Karim Aissaine est mort suite à des brûlures. Sa famille attend toujours le jugement de Safetykleen, l’employeur, relaxé fin novembre. Comme un calvaire sans fin. «Notre avocat nous demande de patienter, nous explique que c’est long, que la justice avance doucement mais depuis plus de sept années nous patientons ! Est-ce normal, logique, habituel ? Pour nous c’est très difficile.» Cette femme…

Lire la suite : Toulouse. La famille de Karim Aissaine : «Sept ans après la mort de Karim nous attendons encore»

(Vu 4 fois)