Passé le choc de l’attaque de leur enfant par un chien de la gendarmerie, les parents de Noah tentent d’apaiser et de rassurer leur fils et ses frères. Ils témoignent de cet instant d’horreur. Des hématomes, des contusions et des plaies à l’abdomen et sous le bras principalement. Le corps de Noah, 3 ans, porte les marques des morsures d’un chien du Centre cynophile de la gendarmerie de Gramat qui l’a attaqué, mardi, devant l’école de Lacapelle…

Lire la suite : Lacapelle-Marival. Après l'attaque du chien, Noah inquiet

(Vu 28 fois)