À trois jours du premier tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon se tiennent dans un mouchoir de poche. Dans ce contexte, le vote utile pourrait tenter certains électeurs selon Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV: « Le vote utile peut jouer dans cette dernière ligne droite, dans le secret de l’isoloir. C’est pour ça que tous les candidats se concentrent sur leurs fondamentaux et on attaque très fort ses adversaires (…) Par exemple pour Marine Le Pen, si trop d’électeurs fuient chez Dupont-Aignan ou Asselineau, ça peut l’empêcher de se qualifier pour le second tour ».

Lire la suite : Édito – Quelles seront les victimes du vote utile?

(Vu 0 fois)