Le cerveau préfère les aliments riches en calories, même mauvaisSi les aliments sucrés et gras sont tellement appréciés, c'est avant tout une question énergétique: l'intérêt gustatif est secondaire. Enfin, la science vient de prouver l'inanité d'une célèbre astuce régime, le précepte du «faites plaisir à vos papilles». Selon ce mantra, si vous assaisonnez comme un chef multi étoilé votre assiette …

Lire la suite : Le cerveau préfère les aliments riches en calories, même mauvais

(Vu 0 fois)