La Sûreté de l’État a régulièrement recours à des écoutes pour acquérir des renseignements sur des radicaux. Alors que certains utilisent des cartes prépayées, d’autres privilégient le langage codé pour se dissimuler.

Lire la suite : Les djihadistes utilisent un langage codé pour passer entre les mailles du filet

(Vu 1 fois)