L’affaire a fait grand bruit, tout en haut de Saint-Jean-de-Marcel, le 28 octobre 2015. Le bruit de deux coups de fusil de chasse, tirés en l’air en direction de chevaux, par un client mécontent. Thierry A, un Tarn-et-Garonnais de 59 ans, venait de réaliser le rêve de son épouse en lui achetant un joli cheval frison dans un élevage professionnel du nord du Tarn. Mais voilà que le bel équidé décède 48 heures après pour une raison inconnue. Le…

Lire la suite : Albi. Son cheval mort, il menace l'éleveuse

(Vu 4 fois)