C’est d’abord par altruisme qu’Aurore affirme avoir décidé de porter secours à des couples en mal d’enfants. Mais le prétendu amour de son prochain s’est rapidement transformé en une juteuse escroquerie pour laquelle la jeune femme, aujourd’hui âgée de 37 ans, vient d’être condamnée à un an de prison avec sursis par le tribunal de Blois. Cette jeune femme, originaire de Vendôme (Loir-et-Cher) et décrite par les experts comme souffrant de…

Lire la suite : Toulouse. La mère porteuse avait escroqué un couple homo de Toulouse

(Vu 6 fois)