Les choses se compliquent. Vendredi soir le ministre de la Justice belge se montrait confiant en déclarant que l’extradition de Salah Abdeslam vers la France ne serait qu’une «formalité». Mais hier, le terroriste présumé a indiqué par la voix de son avocat, qu’il refusait cette extradition. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il ne sera pas jugé en France. «Ce n’est pas parce qu’il refuse qu’il ne sera pas remis», explique ainsi l’avocate…

Lire la suite : Abdeslam parle, mais refuse l'extradition

(Vu 0 fois)